[./vigne2dsuiteb.html]
[./vigne2dsuite.html]
[./terroir2daccueil.html]
[./destination2daccueil.html]
[./autre2dchose2daccueil.html]
[./vigne2daccueil.html]
[./vigne2daccueil.html]
[./vin2daccueil.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
On retrouve les copains de vendange, on donne le meilleur de soi-même,
on parle le même langage de plaisir et de labeur. Les pieds s’enfoncent dans
la terre, le ciel vous enveloppe, les mains collent, les épaules tirent, on croule
de fatigue, mais quel bonheur d’être là.
La bouche pour boire le vin, la main pour cueillir les grappes,
la plaisanterie fuse et le sourire vient aux lèvres. Incessamment,
les cagettes se déversent sur la table de tri. Enfin pleine, la remorque part vers les chais où le fouloir-égrappoir crache ses flots de graines et construit son monceau de rafles. La vendange rentre dans le bruit rassurant des machines et le mouvement des hommes.