[./vigne2dsuitea.html]
[./terroir2daccueil.html]
[./destination2daccueil.html]
[./autre2dchose2daccueil.html]
[./vigne2daccueil.html]
[./vigne2daccueil.html]
[./vin2daccueil.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
Les vendanges ou la dernière ligne droite

La maturité, peut-être l’opulence, de jolies grappes bien mures,
enfin les choses aboutissent avec cette sensation de besogne terminée,
d’un cycle qui s’achève. Déjà, pendant l’été, on en parlait
avec les irréductibles, les fans, les ultras des vendangeurs friands
de s’informer de la date du premier coup de sécateur.
C’est qu’on vient en vendange comme en pèlerinage.
Les vendanges à Chantelys, c’est devenu un rite immuable, une habitude,
une institution, une sorte de drogue.
Un irrésistible besoin d’être là, parce qu’il se passe quelque chose d’important.

Pour le vigneron vient alors le moment le plus excitant, le plus stressant,
le plus envoûtant, la récompense de son année de travail.
C’est un moment privilégié que l’on partage, peu importe qui l’on est tout au long de l’année, on ne devient qu’un vendangeur anonyme.