[./terre2dmedoc2dvigne.html]
[./zoom/carte5802dchateau2dchantelys.html]
[./terre2dmedoc2dsuite.html]
[./terroir2daccueil.html]
[./destination2daccueil.html]
[./autre2dchose2daccueil.html]
[./vigne2daccueil.html]
[./terroir.html]
[./vin2daccueil.html]
[./terre2dmedoc2dciel.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
Médoc, Pays du milieu des eaux

Fiché comme un coin entre les eaux de la Gironde et de l’Océan Atlantique, le Médoc jouit d’un climat atlantique particulièrement  tempéré grâce à la présence du Gulf Stream. Cette flèche sédimentaire en perpétuel mouvement, aujourd’hui rectiligne mais constituée autrefois de nombreuses îles, est fille des eaux. Ses calcaires sont les vestiges des mers chaudes qui  occupèrent le Bassin Aquitain au cours du Tertiaire tandis que ses   graves ont été déposées par les paléo-fleuves de la Garonne au   cours du Quaternaire. C ette unité de constitution géologique se retrouve dans la typicité   de ses vins.
Aux temps antiques, le poète Ausone chantait un pays où abondaient toutes sortes de gibiers, de coquillages ou de poissons, célèbre pour le goût de ses huîtres et le raffinement de son sel. Le pays des Méduliens (ou medullii, nom dérivé du latin medulla = moelle), le Pagus Médollorum, reflétait pour lui la douceur de vivre, mieux, la cordialité ; « medullitus » : le fond du cœur.
Coupe Fabre